منار الإسلام
موقع تربوي تعليمي أكاديمي

Mon ami Maximilien … :

0
اشترك في النشرة البريدية

À dix ans j’avais un ami pas comme les autres. Jamais je n’ai cru que son amitié aura autant d’impact sur ma vie. Il avait la soixantaine. J’aimais sa façon de parler, son originalité sa sincérité. Il a montré son amour pour mon pays natal sans le dire par les mots. Il a voulu vivre là à tout jamais. Juste l’idée de quitter les lieux pourrait le tuer. C’était un soldat français qui a décidé de rester malgré tout. Toute sa vie était là, son seul et premier amour, ses enfants, ses plus beaux souvenirs.

 Moi comme enfant je n’ai jamais senti qu’il était différent de nous. Il fait partie de notre vie. J’ai pu apprendre à aimer et à respecter les autres grâce à son amitié. J’ai appris que l’amitié n’a pas de frontières. Que nul ne peut nous éloigner si nous voulons vraiment être proche l’un de l’autre. J’ai appris à briser les glaces qui me séparent de l’autre. J’ai appris que communiquer est une question de cœur. Qui le veut le peut.  On peut vivre ensemble malgré nos différences. Il faut juste être juste. La justice est la seule règle à respecter. Quand je vois aujourd’hui après 30 ans les infos de soir des journaux. Je me demande où sont les petits enfants innocents rêveurs qui vivaient dans nos cœurs ? Où sont partis l’amour, l’amitié et nos combats ensemble pour les mêmes causes ? Pour la liberté, la justice et la fraternité? Où est parti notre rêve de vivre en paix ? Des propos qui me parlent des difficultés de communication, des problèmes d’insertion. Je dis qu’il y a des égoïstes profiteurs qui se cachent derrière cette malheureuse propagande, ce commerce malsain. J’ai toujours pensé qu’il n’y a pas de guerre de religion, il y a des guerres d’intérêts. Et ce sont les pauvres, honnêtes et sincères gens qui payent les pots cassés. On peut se tromper d’ami, tout le monde le sait. Mais  On peut aussi se tromper d’ennemi.

Nous sommes nés différents, on va le rester, mais nous pouvons tous vivre ensemble en paix, il suffit d’en avoir la volonté.

«  Il est intellectuellement malhonnête de ne pas prévoir cette marge de confiance et de ne pas supposer chez l’autre probité et intégrité. C’est faire preuve de débilité culturelle que de prêter à l’autre des défauts que seule notre indisposition et nos préjugés déposent dans notre imagination. »  [1]

المزيد من المشاركات
1 من 29

Et écoutez ce que dit Maurice Bucaille[2] qui parle avec grand respect « Le Coran, ce document au degré d’authenticité incomparable, fut mis en écrit du vivant du Prophète et sous sa dictée. Il fut colligé ensuite et soumis à une étude critique d’authentification. Il est la parole divine vivante, Message et Loi, histoire et participation, justice et spiritualité, politique et combat » [3]

Je me rappelle bien quand je parlais avec un français je lui dis: nous sommes frères. Il a été surpris par ce que je disais. Oui nous sommes frères d’humanité et ce qui nous sépare ce ne sont pas les différences mais l’arrogance et l’égoïsme.

À un avenir joyeux à toute l’humanité, que nous soyons tous, cœur et âme pour la paix. Tends la main pour donner, il sera peut-être vide mais après, ton cœur en sera réconforté.  

 

 


[1]Islamiser la modernité  page : 25  Al ofok  impressions mars 1998  www.siraj.com

[2]Maurice Bucaille, né le 19juillet1920 à Pont-l’Évêque (Calvados) et mort le 17février1998, est un médecin français. Il a notamment été le médecin de la famille du roi Fayçal d’Arabie. Auteur de plusieurs ouvrages1, Bucaille est connu surtout  pour ses théories concordistes favorables au Coran, dans lesquelles il affirme démontrer que le Coran est conforme aux théories scientifiques modernes,

[3]Le livre de Maurice Bucaille: «  la Bible, le Coran et la science » peut être d’une lecture fructueuse. Editions Seghers, 1976.

اشترك في النشرة البريدية
سجل هنا للحصول على آخر الأخبار والتحديثات التي ستصل مباشرة إلى صندوق الوارد الخاص بك.
يمكنك إلغاء الإشتراك في أي وقت

اترك رد

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني.